Bandeau inférieur

Infos pratiques/Recensement militaire

Recensement militaire

Quand se faire recenser ?

Toute personne de nationalité française doit se faire recenser dès l'âge de 16 ans à la mairie.
Lorsqu'une personne acquiert la nationalité française (naturalisation, réintégration...) entre son 16e et son 25e anniversaire, elle doit se faire recenser avant la fin du 1er mois suivant la date d'acquisition de la nationalité française, ou de la notification de cette acquisition.

Pièces à présenter lors du recensement :

- une pièce d'identité (carte nationale d'identité, passeport ou tout autre document justifiant de la nationalité française),
- un livret de famille,
- un justificatif de domicile.

Effets du recensement


La mairie vous remettra une ATTESTATION DE RECENSEMENT.

Cette attestation mentionne :

- les nom et prénoms de l'intéressé,
- ses date et lieu de naissance,
- ses domicile et résidence,
- la commune ou le consulat de recensement,
- la date d'établissement de l'attestation.

Attention, cette attestation doit être conservée soigneusement car les mairies ne délivrent pas de duplicata.
En cas de perte ou de vol, il est toutefois possible de demander un justificatif au bureau du service national.
Centre du Service National
Quartier Rageot de la Touche
44, rue Lauth
BP 41036
67071 Strasbourg

Attention : Le Centre du Service national ne reçoit pas le public.

Pour les contacter : 2 possibilités !

- par téléphone au 03 90 23 37 52
-via la fiche de contact du site du ministère des armées http://www.defense.gouv.fr/jdc/ma-jdc/contacts-et-coordonnees


Si vous avez déjà 16 ans et que vous n'êtes pas recensé :

Pour régulariser votre situation, à tout moment et avant l'âge de 25 ans, vous devez vous  déclarer auprès de la mairie de votre domicile. L'attestation de recensement vous sera alors remise.

Après le rencensement

Entre votre 17ème et 18ème anniversaire, vous serez convoqué à la JDC (Journée Défense et citoyenneté - ex-JAPD) où il vous sera délivré votre certificat de participation. Celui-ci est obligatoire pour l'inscription aux examens et concours soumis au contrôle de l'autorité publique.